La Part des Anges

vendredi 24 août 2012
par  The Mocking Bird

Film européen (Grande-Bretagne, France, Belgique, Italie) de Ken Loach. Avec Paul Brannigan, John Henshaw, Gary Maitland...

Lorsque Robbie devient père de famille, il décide de mettre de l’ordre dans sa vie et de repartir vers le droit chemin. Mais malgré toute sa bonne volonté, son passé délinquant ne cesse de le rattraper. Alors qu’il purge une peine en effectuant des travaux d’intérêts généraux, il se lie avec l’éducateur, Henry, qui l’initie aux secrets du whisky. Robbie se découvre une passion...

JPEG - 160.7 ko

Ken Loach a une identité bien à lui parmi les cinéastes britanniques. Malgré quelques rares incursions dans d’autres genres cinématographiques, ce qui intéresse le plus Ken Loach, c’est le cinéma social, ce sont les défavorisés, les gens chahutés par la vie, ignorés par la société, et qui pourtant ne lâchent rien. Ce qui fait la force et l’identité du cinéma de Ken Loach, c’est la force et la volonté de ses personnages, et la proximité avec laquelle il les filme, les observe, sans jamais les juger. Le décor est souvent peu joyeux, voire carrément déprimant. Pourtant Ken Loach sait comme personne insuffler humour et légèreté, sans que cela semble être déplacé ou artificiel. Ken Loach filme la vie, tout simplement.

JPEG - 198.1 ko

Aucun doute "La Part des Anges" est bien un Ken Loach, donc. Emouvant sans être un mélo, drôle sans être une comédie. Un brin ironique aussi parfois.

Et puis il y a cette identité écossaise, que Ken Loach le britannique aime filmer. Tout y est. L’accent, les kilts, les châteaux, le whisky, les highlands, la cornemuse et l’Irn-Bru. Mais ce ne sont pas des clichés. C’est l’Ecosse telle qu’elle est. Une culture riche, mais pas accessible à tous de la même manière.

Ajoutez à cela un casting parfait, avec de jeunes acteurs inconnus mais dont l’intensité de jeu est remarquable.


Commentaires