Harry Potter et les Reliques de la Mort - partie 2

mercredi 27 juillet 2011
par  The Mocking Bird

Réalisé par David Yates. Avec Daniel Radcliffe, Emma Watson, Rupert Grint, Alan Rickman...

Echappé du manoir Malfoy, Harry Potter poursuit sa chasse aux Horcruxes (ces objets de toute sorte utilisés par Lord Voldemort pour cacher des petits bouts de son âme, et ainsi devenir immortel). Toujours secondé par Ron et Hermione, il livre une course contre-la-montre face à Voldemort, maintenant au fait des activités du petit binoclard, et bien décidé à ne pas se laisser faire. La confrontation est inévitable. Chacun fourbit ses armes, réunit ses forces. Comme un retour aux sources, l’ultime combat aura lieu à Pouddlard.

JPEG - 40.8 ko

Pouddlard... Images saisissantes d’une école qui a perdu toute sa magie. Ambiance lugubre, glaciale. les élèves marchent au pas, surveillés de près par des Mangemorts, davantage flics que profs. Les détraqueurs patrouillent. L’école, longtemps le dernier bastion de la résistance, semble devenue une prison. Promu directeur de l’école à la mort de Dumbledore, le professeur Rogue veille.

Mais Pouddlard n’a pas dit son dernier mot. En secret, la résistance s’organise. Tout est près pour la bataille finale...

Cette fois c’est bel et bien la fin. Le dernier épisode de la saga Harry Potter. Celui que l’on attendait tous. Qu’on redoutait un peu aussi, parce qu’après, c’est bel et bien fini. Comment allons-nous survivre dans un monde sans Harry Potter, ces films que l’on adorait détester ?

Après 7 films, dont les 4 derniers réalisés par David Yates, ce dernier numéro ne réserve pas de grandes surprises. Il se situe dans la lignée de ses prédécesseurs, ni le meilleur, ni le plus mauvais. Après un début plutôt fidèle, il semble que les scénaristes aient décidé de prendre un peu plus de libertés avec la seconde partie du film, ce qui ne manquera pas d’exaspérer quelques fans hardcores. Cependant l’essentiel y est.

JPEG - 104.6 ko

Comme toujours, et malgré que le tome 7 ait été coupé en 2, on regrettera le manque d’explications qui embrouillent les moldus qui n’ont pas lu les livres. Les quelques scènes "explicatives" sont d’ailleurs généralement un peu molles. En revanche, les scènes d’actions sont nettement plus réussies (Gringotts, la salle sur demande, McGonagall et ses statues). La tension avant la bataille, avec une angoisse que l’on sent monter est également parfaitement retranscrite. Les effets pyrotechniques sont très jolis, même si la grande bataille manque malgré tout d’un peu d’éclat (les baguettes magiques ne valent pas les sabres lasers...).

Enfin, je ne peux pas conclure sans un petit mot sur Severus... Les scènes qui correspondent au chapitre "The Prince’s tale", bien que beaucoup plus courtes que dans le livre le retranscrivent parfaitement. Ce sont sans aucun doute les scènes les plus réussies du film. L’émotion nous envahit alors que l’on découvre peu à peu le vrai visage de Severus Rogue. Cette séquence conclue en beauté l’histoire de Severus, le personnage plus ambigu de toute la saga, si parfaitement rendu par l’interprétation toute en finesse d’Alan Rickman.

PNG - 755.6 ko


Commentaires