PhD Movie

mardi 6 décembre 2011
par  The Lecturing Cat

Film produit en partenariat avec le California Institute of Technology, réalisé par Vahe Gabuchian, avec Raj Katti, Alexandra Lockwood, Evans Boney, Crystal Dilworth, K. Zachary Abbott...

Avez-vous toujours rêvé savoir ce qu’était la vraie vie de vos amis doctorants, qui sont encore à l’école ? Vous autres doctorants, saviez-vous qu’il existe une vraie vie ? "The Ph.D. movie" répond à vos questions ! La chose, réalisée par Jorge Cham — l’auteur des "PhD comics" —, et qui adapte à l’écran maints gags de la bande dessinée, est sortie dans les campus cet automne. The Lecturing Cat, toujours empressé du désir de vous plaire, a eu l’opportunité d’assister dernièrement à une projection lors du Congrès de Doctorants "Elbereth" (le programme des projections tout autour du globe figure au www.phdcomics.com/movie).

JPEG - 79.1 ko

"PhD movie" se déroule dans une université américaine anonyme. On retrouve tous les personnages de la bande dessinées, enfin en chair et en os : Mike Slackenerny, dont la thèse, s’apparentant à de la physique expérimentale, se prolonge depuis des temps immémoriaux, le "nouveau" — dont le film nous apprend qu’il se prénomme Winston —, tout fraichement diplomé, qui tente de décrocher une thèse dans le même laboratoire, sous la direction du terrible Prof. Smith ; en parallèle (mais dans un autre laboratoire), Cécilia, à mi-thèse en informatique, en proie au doute sur sa geekitude, et pressurée par le travail et sa charge d’enseignement, et sa colocataire Tajel, l’insoumise, étudiant en sciences humaines, la seule doctorante non scientifique du film, d’ailleurs.

JPEG - 96.9 ko

Pour ma part, j’ai bien aimé ce film. Peut-être un critique aigre pointerait-il une inexpérience des acteurs qui pour ma part reste dans les barres d’erreur, mais c’est largement contrebalancé par le fait que je m’y suis bien retrouvé. Et ce bien que le contexte américain soit quelque peu différent du français (lequel limite la durée des thèses) : C’est toute l’universalité du doctorat, mélange unique d’enthousiasme juvénile et de désillusion réaliste, mélange des âges aussi, école de la vie, en somme — la vie académique !


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique